À propos des OA

Ce qu’est OA?

Outremangeurs Anonymes est une association de personnes qui partagent leur expérience personnelle, leur force et leur espoir dans le but de se rétablir de la compulsion alimentaire.

Nous accueillons toutes les personnes qui veulent arrêter de manger compulsivement. Les membres n’ont n’y droits ni frais à acquitter. Nous subvenons à nos besoins par nos propres contributions, sans demander ni accepter de dons de l’extérieur. OA n’est affilié à aucun organisme public ou privé et n’est relié à aucun mouvement politique, à aucune doctrine religieuse ou idéologie. OA n’endosse aucune cause qui lui est étrangère.

Notre principal objectif est de nous abstenir de manger compulsivement et de comportements alimentaires compulsifs et de transmettre le message de rétablissement, par l’entremise des Douze Étapes des OA, aux personnes qui souffrent encore.

Qui fait partie des OA?

Chez les Outremangeurs Anonymes on retrouve des membres ayant les caractéristiques suivantes : surpoids, obésité morbide, obésité modérée, poids moyen, insuffisance pondérale, et d’autres personnes qui ont un contrôle périodique sur leurs comportements alimentaires ou qui sont totalement impuissantes à contrôler leur compulsion alimentaire.

Les membres des OA ont toutes sortes d’habitudes alimentaires. Il existe autant de «comportements» qu’il y a de membres. Vous rencontrerez des personnes:

  • qui sont obsédées par le poids, la taille et la forme de leur corps.
  • qui passent par des rages de nourriture;
  • qui sont obsédées par les diètes amincissantes;
  • qui se privent de nourriture;
  • qui consomment des diurétiques et des laxatifs de façon excessive;
  • qui font de l’exercice avec excès;
  • qui se font vomir après avoir mangé;
  • qui mâchent de la nourriture pour ensuite la recracher;
  • qui utilisent des pilules, des injections et d’autres interventions médicales, dont la chirurgie, pour contrôler leur poids;
  • qui sont incapables de cesser de manger certains aliments après avoir pris une première bouchée;
  • qui fantasment sur la nourriture;
  • qui succombent à tous les pièges leur promettant de perdre du poids rapidement;
  • qui ne pensent qu’à la nourriture;
  • qui utilisent la nourriture en guise de récompense ou de réconfort.

Nos symptômes peuvent varier, mais nous avons un point en commun : nous sommes impuissants devant la nourriture et notre vie est devenue incontrôlable. Ce problème commun a donné l’occasion aux membres des OA de chercher et de trouver une solution commune dans les Douze Étapes, les Douze Traditions et les neuf outils des Outremangeurs Anonymes.

Comment les membres OA perdent-ils du poids ou conservent-ils un poids santé?

Le concept d’abstinence est le fondement du programme de rétablissement des OA. En admettant notre impuissance face à notre compulsion alimentaire, et en abandonnant l’idée que tout ce qu’il nous faut c’est « un peu de volonté », il nous est possible de s’abstenir d’outremanger, une journée à la fois.

Une diète ou un régime peut nous aider à perdre du poids, mais souvent, cela peut accroître notre compulsion alimentaire. La solution OA ne comporte pas de conseils sur les diètes et les régimes car nous n’en suggérons aucun, pas plus que nous n’offrons de services de consultation. Nous ne traitons ni n’hospitalisons nos membres. Les OA ne participent à aucun programme de recherche ou de formation sur les désordres alimentaires. En ce qui concerne la perte de poids, tous les plans alimentaires approuvés médicalement sont acceptables.

Les membres OA qui désirent se renseigner davantage sur la nutrition ou recherchent un avis professionnel, sont encouragés à consulter des professionnels qualifiés. Nous devons toujours nous sentir libres de rechercher de l’aide extérieure tout en étant assurés que les OA encouragent chacun de nous dans ses efforts de rétablissement.

Qu’offrent les OA?

Les OA offrent une acceptation et un appui inconditionnels tout au long des réunions OA. Celles-ci fonctionnent uniquement grâce à des contributions volontaires.

Chez les OA, nous croyons être atteints d’une maladie qui nous touche à trois niveaux : physique, émotif et spirituel. Des dizaines de milliers de personnes ont découvert que le programme des Douze Étapes proposé par les OA nous permet de nous rétablir sur ces trois plans.

Le programme des Douze Étapes incarne des principes qui, lorsqu’ils sont suivis, favorisent la transformation intérieure. Les parrains et les marraines nous aident à les comprendre et à les appliquer. Lorsque nous éliminons nos vieilles attitudes, nous nous apercevons très souvent que nous n’avons plus besoin d’outremanger.

Ceux d’entre nous qui choisissent de se rétablir une journée à la fois pratiquent les Douze Étapes. Ce faisant, nous adoptons un nouveau mode de vie et nous sommes libérés de notre compulsion alimentaire.

Pour les nouveaux et pour les anciens membres tout autant, Notre Invitation propose un bref exposé de ce que OA nous offre et comment ce programme de rétablissement peut aider celui ou celle qui souffre encore de la compulsion alimentaire.

Pourquoi les OA prônent-ils l’anonymat?

Pour les OA, l’anonymat est une façon de placer les principes au-dessus des personnalités. La situation sociale et économique des membres n’a aucune importance chez les OA; nous sommes tous des outremangeurs compulsifs. L’anonymat dans nos rapports avec la presse, la radio, la télévision, le cinéma ou tout autre média est une garantie que l’appartenance des membres à OA ne sera pas révélée.

Quel est le mode de financement des OA?

Chez les OA, les membres n’ont n’y ni droits ni frais à acquitter. Nous subvenons à nos besoins par nos propres contributions et par la vente de nos publications. La plupart des groupes couvrent leurs dépenses en « passant le chapeau », au cours des réunions. Les OA ne sollicitent ni n’acceptent aucune contribution de l’extérieur

OA est-elle un organisme à caractère religieux?

L’association OA n’est pas un organisme religieux puisqu’elle n’exige aucune affiliation ou orientation religieuse comme condition d’adhésion. Parmi les membres, il y en a qui ont des croyances religieuses très diverses et d’autres qui se disent athées ou agnostiques.

Le programme de rétablissement des OA est fondé sur l’acceptation de certaines valeurs spirituelles. Les membres ont la liberté d’interpréter ces valeurs comme bon leur semble ou de ne pas réfléchir à celles-ci s’ils le souhaitent.

Plusieurs personnes qui viennent chez les OA ont des réserves quant à l’acceptation de tout concept prônant une puissance supérieure à eux-mêmes. L’expérience des OA démontre que ceux qui gardent l’esprit ouvert à ce sujet et qui continuent d’assister aux réunions des OA n’auront pas trop de difficulté à trouver leurs propres solutions concernant cette question très personnelle.

Où peut-on trouver les OA ?

Rendez-vous à la liste de réunions sur le site Web, et suivez les indications pour trouver une réunion dans votre région. Vous pouvez communiquer avec le Bureau des Services Mondiaux (BSM) au 505-891-2664 ou nous faire parvenir un courriel si vous avez besoin d’une aide supplémentaire. Vous pouvez également chercher les Outremangeurs Anonymes dans votre bottin téléphonique ou consulter le calendrier des activités sociales de votre journal local.

Comment Outremangeurs Anonymes a-t-il débuté?

L’idée des OA nous vient de la fondatrice Rozanne S. qui a assisté à une réunion de Gamblers Anonymes avec un ami joueur compulsif, en 1958. Pendant qu’elle écoutait les histoires des membres de GA, elle entendit sa propre histoire – non à propos du jeu compulsif, mais à propos de la compulsion alimentaire. Elle s’est aperçue à ce moment-là que le programme des Douze Étapes et des Douze Traditions des Alcooliques Anonymes (AA) duquel s’étaient inspirés les GA, lui donnait l’occasion de changer sa vie et de réduire ses 69 kilos à un poids qui correspondrait davantage à sa carrure de 1,57 m. Ce n’est qu’en 1960, lorsque son poids a augmenté jusqu’à 73 kilos, qu’elle a pu trouver d’autres personnes qui partageaient ses convictions.

Lors d’une rencontre fortuite avec une nouvelle voisine, Jo S., elle a compris que le nombre fait la force, même si ce n’est qu’avec une autre personne. Ensemble elles ont trouvé une autre outremangeuse compulsive, Bernice S., et elles ont convoqué la première réunion des OA à Los Angeles, en Californie, le 19 janvier 1960. Aujourd’hui, environ 6 500 groupes se rencontrent à toutes les semaines dans plus de 75 pays, soit environ 54,000 membres de par le monde, divisié en 10 régions et qui aident des milliers d’outremangeurs compulsifs à trouver une nouvelle vie dans le rétablissement

(Si vous désirez en savoir davantage sur l’histoire des OA veuillez lire, «Au delà de nos plus grands rêves.»)